loader

New Era, une histoire de casquettes

Casquette New Era Chicago Bulls

Si vous n’êtes pas un féru de mode ou tout du moins un adepte du streetwear, la marque de casquette New Era ne vous dit sans doute rien.

Pourtant, il y a de fortes chances pour que vous ayez un jour porté l’une de ses célèbres 59FIFTY frappées d’un logo d’une équipe américaine de baseball telle que les Yankees de New York ou de basketball telle que les Chicago Bulls. Peut-être vous rappelez-vous-même aussi d’avoir plié volontairement la visière de votre casquette pour qu’elle ressemble à celles des autres. Si c’est le cas, sachez que derrière ce petit geste anodin se cache une véritable tendance dont New Era est malgré elle à l’origine ; une tendance amorcée il y a plusieurs dizaines d’années lorsque l’entreprise américaine a commencé à équiper les équipes de la MLB (Major League Baseball).

La mode des visières arrondies est effectivement née sur les terrains de baseball où les joueurs ont très vite fait de la casquette une pièce indispensable de leur équipement afin de pouvoir se protéger du soleil et ainsi voir la balle arriver sans être gênés. Mais avant d’être un équipementier reconnu et aujourd’hui une marque de mode réputée, New Era est une entreprise familiale jouissant d’un savoir-faire incontestable cultivé depuis la fin des années 1800.

La casquette New Era de Brooklyn New York

A l’origine d’un style planétaire hérité du baseball

Tout commence donc à la veille du XXe siècle quand la famille Koch quitte son Allemagne natale pour s’installer dans la banlieue de Buffalo, dans l’état de New York.

Ehrhardt, le fils aîné, fait son entrée en 1902 dans la Miller Brothers Cap Compagny, une entreprise chapelière située à deux pas de la maison familiale. Pendant 18 années, il y apprendra notamment les techniques de la fabrication de casquettes et y gravira progressivement les échelons. En 1920, l’envie de voler de ses propres ailes le poussera à remettre sa démission pour lancer sa propre activité. Avec l’aide financière de sa tante à qui il emprunta 5 000 dollars, il fondera la E. Koch Cap Company. Bien aidé également par Joe Amerien, un ancien collègue, et de sa sœur Rose, il connaîtra rapidement le succès au point de renommer son entreprise seulement deux ans après sa création.

La New Era Cap Company est née. Nous sommes alors en 1922.

L'usine de New Era en 1922
L'usine de New Era en 1922

Ehrhardt Koch, qui a toujours voulu fabriquer des accessoires de mode de qualité, écoula pas moins de 60 000 casquettes au terme de sa première année d’exercice. Il s’agissait initialement d’un modèle 8 pans, plus connu en France sous le nom Gavroche, que le film Gatsby sorti en 1926 a largement contribué à populariser.

Embauché très jeune alors qu’il venait à peine de décrocher son bac, Harold, le fils d’Ehrhardt, va apprendre chacun des rudiments de la fabrication de casquettes comme son père avant lui. Très vite, son rôle dans la New Era Cap Company deviendra important. Plus encore lorsqu’il fera avancer la production en apportant son lot d’innovations. La plus notable reste son nouveau procédé de couture au niveau de la calotte qui permit de joindre les pans sans avoir à les recourber. Les modèles fabriqués par la suite devinrent plus esthétiques. Et plus confortables, car c’est aussi d’Ehrhardt que vient le remplacement du cuir des bandes de transpiration par du tissu.

New Era connaîtra ses premières difficultés dans les années 30. Le contexte économique difficile au lendemain du krach boursier de 1929 ainsi que l’évolution de la mode vont pousser Ehrhardt Koch à prendre une décision stratégique. Malgré les réticences de ce dernier, Harold va décider de développer l’activité pour se lancer sur le marché du baseball, un sport en pleine expansion où le besoin était important. Comme expliqué en introduction, les joueurs de baseball ont en effet toujours joué avec des casquettes pour éviter que le soleil les empêche de voir la balle arriver.

La casquette des Cleveland Indians de 1934
La casquette des Cleveland Indians de 1934

A l’heure où les licences n’existaient pas encore, New Era va d’abord se rapprocher de l’équipe des Indians de Cleveland qu’elle équipera à partir de 1934. Au cours de la décennie suivante, elle multipliera les partenariats avec d’autres équipes de la ligue majeure, dont les Pittsburg Pirates où évoluait Honus Wagner pour qui elle dû concevoir un modèle sur mesure en raison de son large crâne, ainsi que certaines évoluant à des niveaux inférieurs. A ceux-ci viendront se rajouter les Brooklyn Dodgers, les Cincinnati Reds ou encore les Detroit Tigers.

Logo New Era 59FIFTY

La sortie en 1954 de la 5950 – ou 59FIFTY, qui sera surnommée par la suite « Brooklyn Style cap » – viendra concrétiser ce développement de la plus belle des façons puisqu’elle contribuera grandement à l’actuelle renommée de New Era sur la scène internationale. Conçue exclusivement pour les professionnels du baseball, la 59FIFTY a marqué une évolution majeure par rapport aux casquettes précédentes de la marque. Sur le plan visuel, elle se distinguait par sa visière plate et une calotte 6 pans qui lui conférait une forme arrondie. Sur le plan technique, elle intégrait un bandeau grâce auquel elle épousait mieux les formes du front, ce qui la rendait de ce fait plus confortable.

Immédiatement appréciée par les joueurs pour ses qualités d’absorption et de durabilité, la 59FIFTY sera produite dès 1960 dans une nouvelle usine dédiée de Buffalo. En 1974, elle équipera les 20 franchises de la MLB. On la verra la même année jusque sur la lune où New Era l’enverra dans le cadre de la mission Apollo 11. Sa réussite définitivement assurée, elle sera commercialisée auprès du grand public quatre ans plus tard, en 1978 donc, pour devenir cette icône que tous les amateurs de mode streetwear connaissent désormais. En parallèle, sous les présidences de David puis Christopher Koch (respectivement petit-fils et arrière-petit-fils d’Ehrhardt Koch décédé en 1954), la société toujours implantée à Buffalo continuera de perfectionner son produit phare.

La Diamond 59FIFTY verra le jour en 1986. Tous les modèles issus de cette collection à l’effigie de la vingtaine d’équipes sponsorisées par New Era comporteront le logo de la MLB à partir de 1992. L’année suivante, 59 ans après avoir signé son premier partenariat avec les Cleveland Indians, l’équipementier obtiendra (enfin) la licence exclusive de la ligue américaine de baseball.

Rendue célèbre autant par le baseball que par des célébrités telles que Spike Lee et nombre de stars du hip-hop, la 59FIFTY est indiscutablement l’une des casquettes les plus portées au monde. Elle continue de séduire un très large public dans pas moins de 40 pays et sous la licence d’environ 220 équipes sportives. Parmi celles-ci figure évidemment celle de New York, sans doute la plus célèbre, ainsi que celle des Chicago Bulls d’un certain Michael Jordan. Toutes les deux vous attendent dans notre sélection de casquettes New Era à découvrir sans plus tarder ci-dessous :

Derniers articles

Les baskets tendances

Quelles sont les baskets tendances de cette année ? Chausport vous les présente dans cet article qui s'adresse autant aux sneakers addicts qu'aux acheteurs occasionnels. Et oui, il y en a pour tous les goûts, tous les styles et tous les budgets. Découvrez-les vite !

Tout lire
Bannière sneakers Chausport

Grâce à ce guide, vous allez pouvoir découvrir les caractéristiques à prendre compte pour bien choisir votre prochaine paire et accessoirement devenir un VRAI sneakers addict. De leur coupe (haute ou basse) aux matières qui les composent, sans oublier leur style, celles-ci n’auront ainsi plus aucun secret pour vous.

Tout lire
Crep Protect

L'état de vos baskets est l'une de vos préoccupations principales ? Vous cherchez des astuces simples et des produits efficaces pour les entretenir plus facilement ? Découvrez les solutions proposées par Crep Protect ainsi que nos conseils d'expert les utiliser.

Tout lire
Nike Cortez

Chargées d’histoire, les sneakers Nike sont pour la plupart des adaptations de modèles conçus à l’origine pour les athlètes. En effet, avant d’être déclinées pour une utilisation urbaine de tous les jours, les chaussures frappées du Swoosh ont fait leurs preuves sur les pistes d’athlétisme et les terrains de sport.

Tout lire
Nike Air Force One

S’attaquer à l’histoire de la Air Force 1, c’est s’attaquer à l’histoire de la paire de sneakers la plus déclinée de Nike. Créée en 1982 par Bruce Kilgore, elle a effectivement été proposée dans pas moins de 1 700 versions...

Tout lire
Nike Dunk

Il y a encore quelques mois, la Nike Dunk était surtout prisée par les amateurs de skateboards et une poignée de connaisseurs avides autant de coloris collectors que de culture sneakers.

Tout lire
Nike Air Max 1

Représentée comme il se doit chez Chausport à travers une importante sélection de modèles pour homme, femme et enfant, la grande famille des Air Max fait indiscutablement partie des gammes les plus populaires de Nike.

Tout lire
Nike Huarache

De ses origines à son développement, le parcours de la Huarache est à l’image du design de la chaussure : atypique. Inspirée des bottes conçues pour le ski nautique, l’indémodable sneaker de Nike a initialement été pensée pour le running...

Tout lire
adidas Stan Smith

Classique parmi les classiques, la Stan Smith d’adidas fait incontestablement partie des sneakers les plus populaires du moment. Le modèle, qui s’écoule depuis quelques années à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde...

Tout lire
adidas Superstar

Si on a tendance à penser immédiatement aux Stan Smith en parlant d’adidas, la marque aux 3 bandes est également à l’origine d’une autre sneaker incontournable : la Superstar.

Tout lire
adidas Gazelle

La Gazelle est aujourd’hui une sneaker qui fait l’unanimité, tant auprès des nouvelles générations que des plus anciennes. Avec sa tige suédée déclinée par adidas dans un choix de couleurs qui donne le tournis, elle a l’avantage d’être à la fois confortable et résolument tendance...

Tout lire
Puma Suede

Nombreuses sont les sneakers qui ont marqué l’histoire de la mode et de la culture musicale, en particulier le hip-hop, à l’image des Superstar d’adidas et des Air Force 1 de Nike. Mais rares sont celles qui ont eu un impact sur l’histoire...

Tout lire
loader